Ecrire, une libération ?

Ecrire, une libération ?

Bon jour !

Depuis des années, lorsque je suis dans une période confuse, je prends de quoi écrire et je me lance,

Cette manière d’écrire s’appelle l’écriture intuitive.

C’est d’ailleurs cette même technique que j’utilise actuellement pour écrire cet article.

Une envie « soudaine » de partager quelque chose avec vous,
Suite à une pensée qui est venue alors que je venais d’écrire sur le post Facebook du matin

« quelles sont vos sources d’inspiration »

Comme les réactions sont peu nombreuses, j’ai choisi d’y participer également,
L’air de rien, c’est une réponse supplémentaire, ça rassure mon ego (mais chut, ne lui dites pas !)
J’ai écrit :

« Mes inspirations : la nature également,
La Vie en général : en observant les comportements ou les situations,
en écoutant des musiques,
en prenant le temps de fermer les yeux et de laisser venir les idées,
en écrivant… »

Et paf, « en écrivant » mais oui ! Mais pourquoi je n’ai jamais fait d’article sur le sujet ?

Ce sera chose faite à la fin de cet article.

Comment fonctionne l’écriture intuitive ?

Vous êtes dans une période de doutes,
Vous savez que vous voulez :

  • allez mieux
  • travailler différemment
  • être plus productif.ve
  • changer d’orientation

Vous avez une question, vous savez que vous avez la réponse en vous, mais elle ne vous apparaît pas,
Ou pas assez clairement pour qu’elle vous rassure, au moins un peu.

Prenez de quoi écrire, idéalement à la main plutôt qu’informatiquement,
Isolez-vous, pour ne pas être dérangé.e le temps de votre séance d’écriture,
Prévoyez du temps, pour vous concentrer sur votre séance plutôt que sur l’heure.

Maintenant que tout est prêt :
Commencez par écrire la question, celle qui vous bloque, celle qui tourne en boucle dans votre tête.
Puis laissez vos pensées venir et répondre à cette question,
Ou la compléter, voire la préciser, par d’autres questions.
Laissez venir les éléments, écrivez, rayez, si besoin, mais n’effacez pas,
Continuez à dérouler vos pensées, que ce soit en liste ou en mindmapping (une prise de notes sous forme de schémas)
Allez jusqu’au bout, jusqu’à avoir la réponse à votre question.
Parfois, cette question peut évoluer au cours de la séance, c’est naturel :
Vous avez affiné votre problématique et probablement recentré le sujet vers votre vérité.
Parfois, vous aurez créé d’autres questions et découvert une autre problématique,
Ne forcez pas à aller au bout de cette seconde problématique, prenez déjà le temps de régler la première,
Un pas à la fois, c’est déjà bien suffisant, vous pourrez refaire une séance prochainement pour cet autre sujet.

Vous avez ouvert la porte à vos pensées,

Tout au long de la séance, vous aurez des idées, des pauses,
Vous relirez parfois ce que vous avez écrit un peu plus haut…
Il n’y a pas de règle autre que « suivez votre intuition »,
D’où l’origine du terme « écriture intuitive »

La réponse à votre problématique est en vous

Jacques Rouxel disait : « s’il n’y a pas de solution alors ce n’est pas un problème »

Un proverbe tibétain dit : « Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’en a pas, alors s’inquiéter ne change rien »

Votre séance d’écriture intuitive vous apportera certainement une réponse, mais ne focalisez pas dessus,
Restez concentré.e sur les pensées qui viennent, affirmation, question, doute…

Bonne écriture à vous !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :