Y a pas le temps !

Y a pas le temps !

Bon jour !

Ce matin, sur la page Facebook, je vous ai demandé :

Le temps court ou court-on après le temps ?

Ok, ce n’est pas très sympa de poser une question piège.
En réalité, la réponse est « aucun des deux ! »

Le temps parait élastique,
Le temps semble s’allonger et se réduire selon les événements,
Le temps se raccourcit dans les bras de l’être aimé,
Le temps s’éternise lors d’un discours insipide.

Mais le temps, nous pouvons le moduler.

Depuis un bon moment, je n’ai plus cette réponse bateau
« je n’ai pas le temps ».
En réalité, lorsque nous disons cette phrase,
Soit nous ne souhaitons pas consacrer du temps à cette demande,
Soit nous pensons que c’est trop difficile/chronophage/pénible,
Soit la personne qui nous sollicite ne mérite pas notre temps.

Le temps est un cadeau précieux

Ce qui a été donné ne pourra jamais être rendu.
Le temps passé pour quelqu’un est unique et irremplaçable.

Maintenant, quand une personne me demande « tu aurais du temps pour moi ? »
Ma réponse est presque toujours « Dis-moi »,
Et non « oui, bien sûr ! Dis-moi  »
Je ne peux m’engager sur un investissement en temps et en énergie sans connaitre la raison.

Le temps, c’est un puzzle qui bouge sans cesse.
Si nous prenons régulièrement du recul pour l’observer,
Nous réalisons qu’il est possible d’ajouter quelque chose,
De moduler autre chose.

Ranger, trier

En ce moment, beaucoup de personnes sont en train de faire du tri dans leur vie :
Les amis, les vêtements, les placards…
Certains essayent la méthode KonMari (ranger à fond la maison dans un premier temps, trier, jeter, organiser…)
D’autres utilisent la méthode Fly Lady (prendre petit à petit de nouvelles habitudes de rangement et de nettoyage)
Il y en a certainement d’autres méthodes auxquelles je ne pense pas maintenant.
Faire du tri dans son organisation permet d’optimiser son planning.
Un rangement mieux fait, plus rapide, vous coûtera bien moins en motivation,
Vous ne traînerez pas des pieds, il est donc plus facile de s’y mettre.

Organiser, réorganiser

Vous connaissez probablement cette petite histoire qui circule régulièrement sur les réseaux sociaux :
Un professeur de philo posa un vase sur son bureau et le rempli de balle de golf.
Il demande aux étudiants s’ils pensent que le vase est plein.
Oui répondent-ils.
Il ajoute alors des billes, et demanda à nouveau aux étudiants si le vase est rempli.
Bien sûr, répondent-ils encore.
Puis le professeur ajoute du sable, qui comble les trous.
Cette fois les étudiants sont rassurés et répondent à nouveau « oui ».
C’est alors que le professeur versa une grande tasse de café dans le vase.

L’idée de cette histoire est de réaliser qu’il est important de prioriser les choses qui viennent dans notre vie :
D’abord, les balles de golf  qui représentent nos besoins les plus importants (la famille, la santé, les passions),
Ensuite, les billes qui représentent les besoins secondaires (le travail, un toit, un véhicule pour se déplacer…),
Puis, le sable représente toutes les petites choses de la vie (les loisirs, les flâneries…)

Il est important de respecter l’ordre de nos besoins :
Une partie de jeu vidéo ne doit pas être plus importante qu’un appel à un ami,
Une sieste réparatrice est prioritaire sur une maison impeccable.

Et le café dans tout ça ?

Le café est ce qui représente ces quelques minutes que vous consacrez à une amie au téléphone,
À ce thé ou ce café que vous prenez sur votre terrasse avant le lever du reste de la famille,sablier
Cette petite égoïstation qui vous fera recharger vos batteries.

« Je n’ai pas le temps » n’est plus une réponse acceptable.
Vous pouvez choisir de différer parce que ce n’est pas le bon moment,
Vous pouvez proposer une alternative à une situation qui ne vous convient pas,
Vous pouvez refuser, vous êtes libres d’être qui vous souhaitez.

Le temps, c’est une notion personnelle.
Votre temps dépend des priorités que vous définissez.
En choisissant et organisant votre planning, vos tâches et vos priorités,
Vous réduirez les journées de 36 à 24h.

Prenons soin de vous


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :